Puertolas, Romain

D’origine franco-espagnole, Romain Puértolas est né le premier jour de l’hiver 75 à Montpellier. Il a une maîtrise en Lettres et Civilisation Espagnoles, une maîtrise en Français Langue Etrangère, une licence en Lettres et Civilisation Anglaises et un diplôme en météorologie de Météo France. Doté d’une oreille musicale, il parle espagnol, catalan, anglais, russe et a des notions en allemand et a même appris le swahili lors de son voyage de noce au Kenya. Il imite également très bien l’eau qui coule dans un verre.
Enfant, Romain voulait être plongeur pour le Commandant Cousteau (il l’a même chanté, la preuve ici) et agent secret. Dresseur de poupées russes, en ce sens qu’il a toujours eu comme objectif d’avoir plusieurs vies en une seule. Ainsi, tour à tour DJ, compositeur, professeur de langues, traducteur-interprète, steward, voix pour méthode de langues, nettoyeur de machines à sous, chef avion, employé de navigation aérienne et lieutenant de police, Romain a déménagé 31 fois en 38 ans et vécu dans 3 pays (France, Espagne, Angleterre), prouvant que le mouvement et le voyage tiennent une place privilégiée, si ce n’est essentielle, dans sa vie.
Il écrit depuis l’âge de 6 ans (d’abord des bandes dessinées, puis des poèmes et enfin des romans). Auteur de 7 romans et de centaines d’histoires, il justifie son imagination débordante par l’existence de Gérard, un poisson rouge offert par sa mère pour son neuvième anniversaire, qui lui dicterait phrase par phrase ses romans. Romain a d’ailleurs inventé un ingénieux système de sonorisation aquatique pour écouter la jolie petite voix de son poisson.
Jusqu’à ce que le succès ne lui tombe dessus, comme un piano Steinway & Sons du 6ème étage, il écrivait en moyenne un roman par mois. Sa technique d’écriture est assez originale puisqu’il écrit sur son téléphone portable, sur des Post-it, sous la douche, dans le métro, à la poissonnerie et au supermarché. Depuis qu’il est en tournée de promotion pour le fakir, il écrit également dans l’avion et dans le train. Cela l’a amené à faire écrire le personnage principal de son roman vedette sur sa chemise en tissu. Pour la peine, Romain a écrit les deux premiers chapitres de son roman au stylo textile sur deux chemises, pour ses apparitions télé.

source : [son site>http://www.romainpuertolas.com]


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 16 juin 2015
par  jackie

L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire IKEA

Ajatashtru Lavash Patel (prononcez "achète un chat roux" ou encore "arrache ta charrue la vache") fakir de son état, débarque dans un IKEA de la région parisienne pour acheter un lit à clous "Kisifrottsipik". Pas une roupie pour manger, ni pour crêcher, juste de quoi acheter ce lit. Il se fait (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Commentaires récents

10 septembre

Une très belle performance d’écriture !
Après deux livres totalement (...)

Mai 2016

Le principe est simple, c’est un huis-clos entre 5 personnages, 4 (...) L’écriture est hachée, probablement une figure de style pour mieux (...)

Décembre 2015

Le fil blanc est assez visible, mais c’est probablement voulu. (...)

Septembre 2015

L’histoire toute simple d’une femme qui découvre que l’homme qu’elle (...) Bon, autant le dire, c’est chiant.
C’est bien rare que je me (...)
Sur le net, les avis sur cet opus sont nombreux, et tournent en (...)

Juin 2015

Cela faisait plusieurs années que je n’avais rien lu de Mme Ovaldé. (...)

Janvier 2015

Gasp.
J’avais déjà eu cette impression de minusculité à la lecture (...)

Décembre 2014

Un petit bonheur, ce livre. On ne peut pas dire qu’il s’y passe (...)

Septembre 2014

j’ai trouvé dans cet opus trois parties très dissemblables.
Le (...)

Août 2014

J’ai du aller relire mes anciens commentaires et ceux de Jackie (...) C’est toujours sympa car le style est fleuri et les références à (...)

Juin 2014

Le thème, assez banal, est le déterminisme qu’amènent les expériences (...)

Mai 2014

le côté sympathique, c’est que ce sera probablement une série, et (...)

Avril 2014

Tiens, enfin quelque chose de nouveau.
J’avais lu quelques (...)

Janvier 2014

Ce n’est pas de la grande littérature, mais par contre, dieu que (...)

Décembre 2013

Un opus très intéressant, et qu’il faut probablement plusieurs jours (...)

Novembre 2013

Au premier abord, l’opus fait vide. Court, et vide.
Certes, on a (...)

Octobre 2013

Une femme plus tout à fait jeune, qui écrit les aventures d’un (...) C’est une histoire d’amour réciproque à l’épreuve de la vie, chaotique (...)

Septembre 2013

Et bien voilà un opus bien amusant.
La situation est baroque, et (...)

Août 2013

Le bouquin, globalement, est décevant. Car il y a une quantité (...)

Février 2013

On peut comparer la composition de ce roman à celle d’un portrait (...) Un très beau livre, intéressant à au moins deux titres.
D’abord, il (...)

Janvier 2013

Le problème, avec ce livre, c’est de s’arrêter. Non que l’intrigue (...) Après avoir lu un autre roman de la même auteure L’embellie, je me (...) Ce roman est plein de douceur, de tendresse, de tristesse aussi, (...)

Octobre 2012

Ni totalement historique, ni totalement inventé, c’est une petite (...) Allons bon. Voici que Mme Nothomb nous fait une Nième version (...)