La flotte perdue - 1 : Indomptable

samedi 2 mai 2009
par  sylvain
popularité : 20%

L’Alliance est en guerre depuis plus d’un siècle contre le Syndic. Et l’armada interstellaire de l’Alliance, qui devait d’un coup de maître détruire le monde central du Syndic, se retrouvé défaite, mutilée, acculée à la reddition.

Quand il part négocier les termes d’un Armisitice, l’amiral confie la flotte à John "black jack" Geary, un ancien commandant de vaisseau stellaire, que tout le monde croyait mort suite à son engagement contre le Syndic, presque cent ans auparavant. Un homme dont toute la flotte vénère le courage et l’héroïsme.

Aussi, quand le Syndic, au mépris de toutes les lois de la guerre, abat froidement la délégation qui s’était rendue sur sa nef principale, John Geary se retrouve le Commandant d’une flotte désemparée, mal formée, et dont il doit impérativement ramener le vaisseau amiral, riche des secrets de l’ennemi, à bon port.

Et comme c’est un vrai Capitaine, il va essayer...

Cet opus a été écrit sous le pseudonyme de Jack Campbell.


Commentaires

Logo de sylvain
samedi 2 mai 2009 à 21h20 - par  sylvain

C’est la nième histoire de capitaine courage, qui rend son brio à une flotte éprise de courage, mais pas en situation de s’en servir à bon escient. Le tout sur un fond de guerre froide totalement débile (les méchants sont les "Syndic", cherchons le symbole...).

C’est vrai que ça se lit sans mal, car c’est creux mais pas trop mal ficelé. Un peu moins bien ficelé, quand même, que la série des "Honor Harrington", de David Weber, car les scènes de batailles sont moins travaillées, et l’aspect "marine" moins pregnant.

Mais bon, c’est le style SF de guerre, si on y est sensible, c’est à lire. Sinon, on peut oublier.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • La flotte perdue - 1 : Indomptable