L’attentat

samedi 2 décembre 2006
popularité : 28%

Amine, brillant chirurgien d’origine arabe et naturalisé israélien, travaille à Tel Aviv.
Lorsqu’une bombe explose dans un restaurant de la ville, il va opérer toute la journée, sans relache.
Epuisé, il rentre chez lui. Sihem, sa femme, n’est pas rentrée d’un voyage chez sa grand-mère.
En pleine nuit, le téléphone sonne, il doit absolument rejoindre l’hôpital. C’est son ami, Naveed, policier, qui l’accueille et lui demande si son épouse est à la maison.
Tout s’écroule, il doit reconnaître le corps d’une femme qui n’est autre que celui de la Kamikaze.
Comment la douce Sihem a-t-elle pu commettre cet acte, se faire exploser dans un restaurant rempli d’enfants. Et comment lui ne s’est-il aperçu de rien ?
Tout s’écroule, il ne comprend pas, refuse la réalité et va essayer de comprendre : il a forcément échoué quelque part, comment n’a-t-il rien vu, pourquoi n’a-t-il pas entendu Sihem qui n’a pas pu ne pas lui faire un signe ?

"Les Hirondelles de Kaboul" et "L’attentat" sont les deux premiers volumes d’une trilogie consacrée au dialogue de sourds qui oppose l’Orient et l’Occident et qui s’achève avec la parution des "Sirènes de Bagdad".


Commentaires

Logo de webmestre
jeudi 1er octobre 2009 à 17h56 - par  webmestre

Rebonjour, cette tragédie d’un homme qui ne connaissait pas bien sa femme (la preuve) ne peut laisser insensible. Le plus terrible est de ne pas savoir pourquoi elle a fait cela. Bonne fin d’après-midi.

Logo de sylvain
mardi 16 septembre 2008 à 21h50 - par  sylvain

Peu de choses à ajouter à ce qu’a écrit Gaiette. Un roman superbe, prenant, sur un sujet difficile : le désespoir d’un peuple, et la difficulté de vivre ensemble sur la même terre, quand on a des racines et une histoire différente.

Avec une symétrie qui résonne atrocement, entre les difficultés Palestiniens / Juifs d’une part, et les relations homme / femme de ce couple bien intégré dans la société, mais finalement totalement désintégré dans leur relation intime.

M. Khadra est un très grand auteur. A lire.