Le roi transparent

vendredi 25 novembre 2016
par  sylvain
popularité : 86%

Jeune, Léola est fille de fermier, et amoureuse de Jacques, un fermier comme elle. Mais la guerre est partout, et des soldats pillent sa maison, tuent son père et ses frères. Pour survivre, elle se déguise en homme et part découvrir le vaste monde, en compagnie d’une drôle de femme qu’elle a rencontré dans une forêt.

Dans ces temps troublés, il lui faut devenir chevalier puis dame d’honneur d’une Noble Dame pour survivre. Mais les pensées de celle-ci ne sont pas toujours chastes, ce qui oblige Léola à repartir sur les routes, gagnant sa vie à la puissance de son épée, dans un monde ou les îlots de douceur sont de plus en plus rares.

A l’orée de sa vie, elle accompagne un groupe de Parfaits, seul reste d’une douceur de vivre que les Seigneurs du Nord ont détruite, et n’a de solution que dans la mort.


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 15 janvier 2017 à 18h27 - par  sylvain

Cela fait du bien, en ces temps de "roman national", de lire cet opus de Mme Montero.

Car voici qu’est mise en scène une période trouble de notre histoire, la croisade des Albigeois, conquête d’un Sud Ouest "libertaire" (tout est relatif) par l’Église catholique intégriste, et par les seigneurs du Nord en mal de conquête et de nouveaux territoires. Avec son lot d’horreur et de tueries, au point qu’on pourrait facilement se tromper de période et penser avoir affaire non pas à nos ancêtres direct, mais à Daesh.

Mais tout cela est fait avec légèreté, sans dénonciation, juste pour rappeler quelles sont nos racines.

A lire.

Navigation

Articles de la rubrique