Pour une question de peau

dimanche 27 août 2006
par  sylvain
popularité : 20%

Olivier débute comme enseignant d’anglais dans le lycée que son père dirige, près de New-York. Son arrivée déclenche une grève, au motif qu’il est blanc, que les élèves sont en grande majorité noirs, et que les parents d’élèves veulent des enseignants noirs.

La situation se complique encore nettement lorsqu’il tombe amoureux fou de Léona, la jolie et noire professeur d’éducation physique de ce même lycée.

Malgré des algarades très virulentes entre ces deux communautés, l’amour va gagner, bien sûr (mais de justesse).


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 27 août 2006 à 21h25 - par  sylvain

Beaucoup d’humour dans ce bouquin très bien écrit (et bien traduit, aussi). Une mise en scéne malheureusement trop réaliste des relations blancs/noirs, et qui met en valeur la situation totalement décalée du héros, tout simplement non raciste, et don en butte à des difficultés avec tous les autres protagonistes (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, hein).

A lire, dès la rentrée.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique