Le centre galactique - 5 : Les profondeurs furieuses

vendredi 18 mai 2007
par  sylvain
popularité : 27%

La famille Le Fou fuit les mécas dans l’Argo, un ancien vaisseau spatial datant de la période faste des humains, avant la débacle et l’extermination par les mécas.

Une seule direction semble pouvoir amener la sécurité au Commandant du navire : le centre galactique. Et ce lieu pourrait aussi receler des réponses aux questions de quelques humains restant, ou du moins des solutions efficaces dans la guerre contre les mécas.

Grâce à Quash et ses congénéres, des êtres semi-organiques et semi-mécaniques, le vaisseau s’engouffre tout près du Trou Noir central. Ils arrivent dans un espace très particulier, où distance et temps perdent toute signification, s’échangent, se déplient.

Toby, le fils du Commandant, profite de cette halte pour échapper au couroux de son père, et s’éloigne du vaisseau. Il lui devient totalement impossible de revenir sur ses pas, le temps et l’espace n’ayant plus de sens, mais il retrouve Nigel (du premier tome), qui lui remet un message de son père.


Commentaires

Logo de sylvain
vendredi 18 mai 2007 à 22h12 - par  sylvain

Le thème général de cet opus est de décrire diverses possibilités physiques "théoriquement possibles" (ou scientifiquement pas impossible, c’est de la fiction, quand même), en les décrivant de façon "claire" pour quelqu’un ne comprenant pas la théorie des cordes ou la gravitation quantique.

Certains passages, et quelques idées sont amusants, comme cette confusion entre temps et espace amenant des blessures au cas ou le héros reste trop loin au même moment (faut suivre, hein). Mais l’ensemble est quand même un peu long, et le scénario manque de densité.

Navigation

Mots-clés de l'article