Petits suicides entre amis

samedi 7 juillet 2007
par  sylvain
popularité : 20%

Onni Rellonen, petit entrepreneur en faillite, et le colonel Hermanni Kemppainen, veuf éploré, tentent tout deux de se suicider, le même jour et au même endroit. Devant ce signe du destin, ils renoncent à leur projet, et après quelques libations, décident de passer une annonce dans un journal nationnal pour créer une association de suicidaires.

L’idée fonctionne, au point qu’il est nécessaire d’organiser un Symposium dans la capitale, pour regroupe les 600 personnes ayabt répondu à l’annonce. Une grande décision est prise lors de ce Symposium : se suicider, oui, mais ensemble.

Et donc, un groupe de suicidaires sillonne la Finlande, puis la Norvége, d’abord pour regrouper les suicidaires, ensuite pour se rendre au Cap Nord, et se lancer en commun dans la mer.

Mais au dernier moment, tout change, l’instinct de survie est plus fort, et décision est prise d’aller se suicider dans les Alpes Suisses. Le voyage permet au membres du groupe de lier des amitiés, voire plus, et à tous de découvrir le vaste monde. Bien agréable, au demeurant.

Ce qui fait qu’après les abimes Suisses, c’est plutôt le Portugal qui devient l’aboutissement prévu du périple mortel. Oui, mais le Portugal, en plus des paysages, c’est aussi le Soleil, elixir incontestable de vie...

Et voilà nos suicidaires qui reprennent goût à la vie, suffisamment en tout cas pour repartir vers la Finlande.


Commentaires

Logo de sylvain
samedi 7 juillet 2007 à 22h15 - par  sylvain

L’idée est simpliste : seul, dans la froidure de la Finlande, on s’ennuie au point de se suicider, en groupe, en traversant l’Europe, on découvre la joie de vivre.

Mais il faut reconnaitre que le style est agréable, les anecdotes parfois savoureuses, et qu’on prends bien du plaisir à lire cet opuscule.

Navigation

Mots-clés de l'article