Temps glaciaire

samedi 7 novembre 2015
par  sylvain
popularité : 90%

Initialement, ce n’est pas la brigade d’Adamsberg qui avait récupéré les deux suicides. Mais un indice partagé entre les deux scènes avait quand même fini par mettre la puce à l’oreille d’Adamsberg.

Il faut dire que les points communs entre eux tous étaient ténus, une vieille histoire de voyage en Islande qui avait failli mal tourner, et pendant laquelle deux des protagonistes avaient perdu la vie...

Mais aujourd’hui, ce qu ifaisait le lien entre ces deux suicides", et au moins deux autres s’étant récemment passés, c’étaient plutôt les études historiques sur Robespierre. Et plus précisément, les reconstitutions dans lesquelles chacun, reprenant les rôles historiques de St Just, Robespierre, Danton et les autres pouvait s’arroger le droit de vie ou de mort sur les citoyens...


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 8 novembre 2015 à 15h42 - par  sylvain

Un polar qui ronronne, sans plus.

Mme Vargas est installée entre ses personnages, à la manière de Simenon et de Maigret, et les enquêtes s’enchainent avec les même points d’accroche, la mise en scène de l’opposition méthodologique en un Adamsberg non linéaire et un Danglard cultivé et cartésien.

Pas de révolution, la douce continuité d’une série qu’on verra probablement bientôt sur les écrans, c’est fait pour ça.