L’OEcuméne d’Or

dimanche 21 août 2005
par  sylvain
popularité : 48%

On est au centième siécle, les hommes sont immortels, que ce soit sous leur forme réelle, ou sous la forme de simulation numérique. Diverses machines informatiques veillent à la sécurité de tous et à la liberté de chacun.

Et cette surveillnce entraine une stagnation du développement de la société, dont les membres se réfugient dans diverses sortes de réves ou de vie commune.

Dans ce premier tome, Phaeton, seul homme à oser des projet novateurs, envisage d’aller colloniser les étoiles.

A terme, ce projet porte des risques de déstabilistion de la civilisation, et Phaeton est d’abord condamné à l’amnésie de ce projet, puis réduit à l’exil et à la ruine par tous les autres membres influents de cette société.


Commentaires

Logo de sylv1
dimanche 21 août 2005 à 19h01 - par  sylv1

Pas mal de trouvailles dans ce livre, comme la gestion des souvenirs, le temps de calcul comme monnaie, les "écoles" d’utilisation de ces réalités virtuelles, et les problèmes juridiques entre copies informatiques d’une même personne... mais pas vraiment d’histoire prenante, c’est un peu mou.

Ceci dit, je cherche à lire le tome suivant.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • L’OEcuméne d’Or