Fondation 2 : L’aube de Fondation

samedi 25 novembre 2006
par  sylvain
popularité : 33%

Hari Seldon dipose maintenant de crédits Galactiques pour développer la Psychohistoire. Mais l’empire se désintégre vraiment. Même sur Trantor, la situation se dégrade rapidement, beaucoup trop rapidement.

Au point que la sécurité de Hari et du projet de psychohistoire ne sont plus garanties. Entre les émeutes et les tentatives de prises de pouvoir, tout se ligue contre lui.

Dors meurt en le sauvant d’un rival potentiel. Yugo se tue au travail, conscient de l’enjeu pour l’Empire, mais incapable de s’arrêter à temps. Raych s’exile pour trouver la tranquilité, mais meurt au cours d’émeutes.

Des proches, il ne reste plus que Wanda, la fille de Raych, qui se révéle bientôt la meilleure piste d’espoir pour la Psychohistoire. Alors Hari crée les Fondations, la première, connue, chargé de rédiger l’Encyclopédia Galactica, et la seconde, mystérieuse, chargée de veiller discrétement sur la première...


Commentaires

Logo de sylvain
samedi 25 novembre 2006 à 17h38 - par  sylvain

Pas trop d’imaginaire dans cet opus. La situation est en place dès la fin du précédent, et la suite est déjà écrite depuis longtemps.

Il faut donc un tome qui relie les deux périodes, et c’est le but de ce livre. Mais comme on connait la suite, le plaisir de lecture est très limité, car ce tome n’apporte quasiment pas de nouveautés.

Juste quelques précisions sur les fondations, sur la fin du tome, et quelques éléments qui permettent de justifier de l’épisode du Mulet.

Donc pas grandiose.