Requiem pour dix cerveaux en fugue

dimanche 17 février 2008
par  sylvain
popularité : 31%

10 scientifiques ont collaboré au cours des dernières années, sur des recherches visant à créer une molécule permettant d’assujettir des êtres humains, leur imposer, comme par hypnose, des comportements ou des actes...

On imagine sans peine qui pourrait être intéressé par une telle découverte pourrait : contrôle politique de populations, publicité, conflits...

Aussi, dès qu’un de ces scientifiques est trouvé mort, c’est la panique dans le groupe. Une chercheuse américaine propose que le groupe soit protégé par le FBI. Mark Sidznic, se faisant passer pour un chercheur français, intègre le groupe.

Mais malgré la protection US, les scientifiques meurent les uns après les autres. Et c’est uniquement après la mort du dernier d’entre eux que Mark pourra démasquer les coupables.


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 17 février 2008 à 21h22 - par  sylvain

Au moins, l’auteur n’essaye pas d’utiliser le contexte scientifique de cet opus pour qualifier ce livre de SF.

C’est clairement un polar, conforme au dogmes du type : un héros gentil, une héroïne qui meurt (après un chaste baiser, on est pas dans du JB, quand même), des méchants à gogo, et des américains dépassés par les évènements.

Et il faut reconnaitre que l’intrigue utilise habillement des possibilités scientifiques encore en devenir, pour pimenter le tout.

C’est bien écrit, mais c’est quand même assez gentillet, presque littérature pour ados. Juste un petit moment de lecture.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique