Ballard, J. G.

J. G. Ballard est un écrivain de SF sino-anglais. Il est décédé le 19 avril 2009. Son oeuvre est principalement de la SF basée sur le décalage entre des personnages presque normaux et une réalité bizarrement différente, violente.

Ici, sa page Wiki, et , sa page perso.


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 29 juillet 2008
par  sylvain

Le jour de la création

Le docteur Mallory tient le dispensaire de Port la Nouvelle, bourgade oubliée du fond de l’Afrique. Il n’y reste rien, à part les pollutions laissées par les compagnies européennes qui ont pillées les maigres ressources avant que l’eau ne s’en aille.
Mallory cherche à faire revenir l’eau, et un (...)

jeudi 20 mars 2008
par  sylvain

Crash !

James Ballard a tué un homme dans un accident de voiture, devant les yeux de la femme de celui-ci.
A partir de cet accident, il développe une véritable obsession pour la tôle froissée, mêlant dans cet attrait érotisme, violence et rapport de domination et soumission.
Il se lie avec Vaugham, ex (...)

vendredi 25 janvier 2008
par  sylvain

Le monde englouti

Troisième millénaire, sur Terre. Le soleil a changé de forme et s’est rapproché de la Terre. La température ambiante monte inéluctablement, et atteint plus de 80° C à l’équateur.
Il ne reste plus que quelques millions d’hommes et de femmes, qui vivent près des pôle. Partout ailleurs, en quelques années, (...)

jeudi 14 juin 2007
par  sylvain

Millenium people

David Markham est psychologue à l’institut Adler, et marié à la jolie Sally. Jolie et riche, puisque son père a embauché David et l’a marié à sa fille un peu comme un psychologue privé.
Ayant presque assité à la télé à la mort de sa première femme, Laura, David infiltre un mouvement semi-clandestin (...)

Navigation

Commentaires récents

16 septembre

En nous racontant les malheur de ce jeune homme, l’auteur réussit (...)

10 septembre

C’est totalement convenu, sans aucune imagination, déjà raconté (...)

Juin 2016

Et bien oui, comme je l’ai écrit, l’opus m’est tombé des mains, ce (...) Un très bon mixte de SF et d’anticipation sociale, basé sur le (...)

Février 2016

J’ai pour cette fois un avis un peu mitigé sur cet opus de Mme (...)

Novembre 2015

C’est un bon polar qui a de plus un avantage réel sur beaucoup (...)

Octobre 2015

Il est bien difficile, n’étant qu’un "honnête homme" au sens de (...)

Septembre 2015

Rien de génial, mais un livre typique du temps présent : un (...)

Juin 2015

Et bien c’est sacrément plaisant.
D’accord, il y a une rigueur (...)

Avril 2015

Voilà par contre qui réconcilie avec l’écriture, et surtout, avec la (...)

Mars 2015

Au moins, ici, il n’y a pas à chercher de thèse ou de non-dit, il (...)

Décembre 2014

Il y a dans cet opus composé de plusieurs nouvelles matière à faire (...)

Août 2014

A titre historique, c’est amusant, car on trouve dans ce recueil (...) Scotché.
J’ai été fasciné par la justesse, vue d’aujourd’hui, de ce (...)
Une valeur sûre de la "hard science", avec décalage dans le bleu (...)

Mars 2014

Et un roman bobo, un !
Ce qui d’ailleurs le rend bien (...)

Janvier 2014

L’idée générale que des animaux s’attachent à des humains, et que ce (...) C’est amusant, je viens de lire trois livres mettant en scène des (...)

Décembre 2013

N’ayant pas lu le premier volet des aventures de Volnay et son (...) Bien que je n’aime pas vraiment le genre fantastique, je vous (...)

Novembre 2013

Une solitude subie, même si elle ne se l’avoue pas, rencontre par (...)

Septembre 2013

L’histoire est amusante, mais le fond est un peu sommaire : des (...)

Août 2013

Une n-ième version de l’apocalypse post-quelque chose de grave. (...) Le malheur d’être pauvre et blanc, de se trouver confronté tous les (...)

Avril 2013

C’est amusant, que tu n’aies pas aimé. Moi, j’ai trouvé cela tout à (...) Le jeu de mot est simpliste : l’homme ne vit que par les femmes, (...) Il s’agit d’une critique sociale très croustillante d’une certaine (...)

Février 2013

Le procédé narratif utilisé n’est pas innovant mais se prête bien au (...)

Janvier 2013

Plus qu’un roman historique c’est une critique de la lourdeur de (...) J’ai rarement lu un tel monument de machisme. L’histoire d’une (...)