La dame sans terre_Tome 2. Le souffle de la rose

dimanche 15 septembre 2013
par  jackie
popularité : 62%

Septembre 1304, accusée par son demi-frère, Eudes de Larnay, de complicité avec les hérétiques, Agnès de Souarcy se retrouve aux mains du redoutable Nicolas Florin, grand inquisiteur d’Alençon. Trop heureux de réduire à néant cette trop ravissante et trop orgueilleuse femme, il prend un plaisir pervers à l’oublier dans un cachot immonde, à la torturer. Alors qu’Eudes ne voulait que lui donner une bonne leçon, une mystérieuse et menaçante silhouette a exigé sa mort, contre rétribution. D’autres, tels que le comte d’Authon, cherchent à obtenir sa libération. Nicolas Florin Jubile, pourquoi pas faire monter les enchères... C’est lui qui décidera au final.

Mais le pire coup, pour Agnès, va venir de la trahison de sa propre fille Mathilde, que la richesse et le pouvoir de son oncle Eudes de Larnay ont fait tourner la tête : elle l’accuse de commerce démoniaque, etc... Pourtant, une force supérieure la porte et lui permet de garder son sang-froid en toute situation.

Octobre 1304, le chevalier Hospitalier Francesco de Leone poursuit sa quête mystérieuse : un rouleau de papyrus, l’un des textes les plus sacrés de l’humanité serait caché dans une commanderie templière. En quittant la commanderie, il manque de se faire tuer par un chevalier templier, il est sauvé de justesse par une mystérieuse intervention. Désormais, c’est Agnès qu’il doit sauver, elle est la clé de sa quête.

A l’abbaye des Clairets, les cas d’empoisonnement mortels se multiplient. Eleusie de Beaufort, mère abbesse et tante du chevalier Leone et Annelette Beaupré, la soeur apothicaire se rapprochent pour tenter de résoudre ces crimes. Elles s’aperçoivent qu’elles sont toutes les deux liées à la quête de Francesco, qui est aussi celle du feu pape benoît XI. Quel est le mobile des crimes : la clé du coffre ? les sulfureux ouvrages de la bibliothèque ?

Novembre 1304, palais du Vatican, Honorius Benedetti charge la redoutable Aude de Neyrat de récupérer le traité astrologique de Vallombroso, caché en la bibliothèque de l’abbaye de Clairet. Il faut en finir également avec Agnès de Souarcy.

Comment expliquer qu’Agnès de Souarcy se trouve au centre d’enjeux aussi importants, entre ceux, tels que Francesco qui veulent la sauver à tout prix, et ceux qui veulent l’éliminer. Comment expliquer que son thème astral se retrouve dans ce traité d’astrologie ?


Commentaires

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique