Terremer

samedi 11 juillet 2009
par  sylvain
popularité : 12%

Epervier est un jeune chevrier du pays de Gont. Il marque très tôt une grande prédisposition à la pratique des sorts, alors qu’il n’est instruit que par la sorcière du village.

Mais un jour, un vrai sorcier vient le reconnaître parmi les siens, et l’emmène jusqu’à l’école de Sorcellerie de Roke. Il devient un mage très puissant. Si puissant qu’il libère une puissance noire, qu’il lui faudra chasser jusqu’au bout des mers avant de pouvoir la renvoyer au pays des morts.

Toujours attiré par l’aventure, il se rend, après avoir travaillé son Art, à la recherche de la Rune perdue de Pouvoir, cachée dans les tombaux des Innommables. Il convainc la grande prêtresse de quitter ces lieux maléfiques, et ramène en Havnor ce trésor inestimable : le bracelet de pouvoir et de paix.

Mais la paix ne revient pas encore, et bien que très âgé, il faut encore à Epervier partir à la recherche des troubles de la Vie sur Terremer, et, à l’aide des Dragons, venir à bout d’un mage noir...


Commentaires

Logo de sylvain
samedi 11 juillet 2009 à 21h54 - par  sylvain

Je l’ai déjà écrit par ailleurs, je n’aime pas le fantastique. Mais, il y a environ 25 ans, un copain m’avait indiqué cet opus, Terremer, comme "le meilleur des bouquins de fantastique, vieux, vrai, mieux que Tolkien".

Alors quand je suis passé devant, que je me suis remémoré cet épisode un peu vieillissant, j’ai pris.

Et bien, je n’ai pas regretté. C’est vivant, alerte, bien écrit, et on ne s’ennuie pas.

Quelques poncifs sont toujours là, comme "les vrais noms des choses", l’anneau de pouvoir, les dragons... mais sinon, ce ne serait pas du vrai fantastique.

Et il y a un bonus : là ou certains auteur passent 50 pages à décrire un oeil au dessus d’une montagne, ici, c’est beaucoup plus vivant. Moins tordu, mais tout aussi dépaysant. C’est en fait un livre qu’on peut lire, même si on n’aime pas le fantastique, du moment qu’on a un petit peu d’imagination.

Chapeau, Mme Le Guin.

Navigation

Mots-clés de l'article