L’autre ville

samedi 18 juin 2016
par  sylvain
popularité : 20%

J’ai découvert l’opus bien caché dans les rayons d’un bouquiniste.

Au premier abord, les caractères étaient si étranges que je l’ai reposé. Et puis je suis revenu, comme subjugué. Je l’ai acheté.

Chaque soir, j’en tournais quelques pages, dans l’intimité de ma chambre bien fermée. Je voaygeais vers des lieux à la fois proches et infiniment lointains.

Et le livre m’est tombé des mains.


Commentaires

Logo de sylvain
samedi 18 juin 2016 à 12h42 - par  sylvain

Et bien oui, comme je l’ai écrit, l’opus m’est tombé des mains, ce qui est assez rare.

Mais pas moyen de rentrer dans un livre qui présente comme seul point d’accroche un texte écrit avec d’autres caractères nous menant à un monde parallèle.

Déjà lu 100 fois, bien mieux écrit.

N’est pas Kafka qui veut.

Navigation

Articles de la rubrique

  • L’autre ville