Julip

jeudi 29 septembre 2005
par  sylvain
popularité : 24%

Un ensemble de trois histoires :

- Julip : une jeune femme, belle et pleine de vie, a séduit trois quinquagénaires, sûrement à la recherche d’un père. Le frère de cette femme est en prison, pour coups et blessures sur ces hommes. Elle cherche à le faire libérer, retrouve ses anciens amants et leur fait ses adieux, puis, une fois son frère libérable, part vivre sa vie ;

- l’homme de 200 grammes : une tranche de vie d’un homme simple, à la marge de la société, mais quand même bien intégré à la communauté, dans un petit bourg du Nord Américain. Il vit dans la nature, pêche et chasse, et recherche des maîtresses.

- le Dolorosa beige : un professeur d’université quinquagénaire est tenu de démissionner pour une histoire de moeurs inventée par le recteur et un jeune couple d’étudiants. Il déprime, et sa fille l’envoie dans un ranch isolé, entretenu par un couple de fermiers. Il redécouvre la splendeur de la nature, les joies du sexe, et les bassesses de l’âme humaine. Mais il est heureux.


Commentaires

Logo de sylvain
jeudi 29 septembre 2005 à 21h59 - par  sylvain

Trois tranches de vies, autour des mêmes thèmes : la nature, les relations hommes / femmes (plus jeunes), les grands espaces, les chiens, la pêche, les plaisirs de la vie... Il ne sa passe presque rien, il n’y a pas (ou ne semble pas) y avoir de morale ou de "message", mais c’est superbe, vivant, prenant, on voit l’histoire, plus qu’un film.

Et à chaque fois, les personnages sont attachants, que ce soient ces quinquagénaires poussifs, ou ces jeunes femmes à la limite de la morale, mais avec panache.

Le seul auteur avec qui comparer Jim Harrison me semble être John Irving. Ils partagent la forme des histoires, basées sur une intrigue principale simple, avec beaucoup de sous-histoires qui s’entremélent, et des descriptions remarquables. Les deux partagent quelques thèmes de plaisir, autour des plaisirs de la vie, et un attachement très fort à la nature. Si c’est Américain du Nord, c’est le bon côté de l’Amérique.

A ne vraiment pas rater.

Navigation

Mots-clés de l'article