2002 - Robert des noms propres

mercredi 28 septembre 2005
par  sylvain
popularité : 89%

Plectrude nait en prison, d’une mère de 19 ans qui se suicide car elle a tué son mari. Elle est adoptée par la soeur de sa mère, et grandi donc comme la petite dernière d’une famille unie de trois enfants.

Plectrude n’est douée pour rien, sauf pour la Danse, ou elle excelle, et pour paraître géniale. Cela lui permet de passer une enfance entourée de l’amour de sa famille, de l’amitiée tendre d’une amie, et de l’admiration de ses professeurs de danse.

A l’adolescence, elle entre à l’école des petits rats, ou elle pratique la danse jusqu’à la folie. Son engagement l’améne à refuser tout laitage, elle se décalcifie, et c’est l’accident : Plectrude ne pourra plus jamais danser.

Sa mère, qui réalisait ses désirs de jeunesse au travers de cette enfant, refuse cette réalité, et rejette Plectrude. Celle-ci décide alors de faire un enfant et de se suicider.

Une fois la première partie (l’enfant) de ce souhait réalisée, au moment de passer au suicide, elle retrouve son seul amour d’adolescence, qui en fait l’attendait.

Ce couple est heureux, et rencontre Amélie Nothomb (qui se met donc ainsi en scéne). Plectrude la tue.


Commentaires

Logo de sylvain
mercredi 28 septembre 2005 à 22h02 - par  sylvain

L’histoire est presque sans saveur : Amélie nous a déjà parlé d’une enfant récalcitrante mais géniale, des relations entre enfants, et des histoires d’amour. Pas de scoop, pas de grande nouveautés, mais par contre, toujours ce style qui coule tout seul, avec des trucs inoubliable comme cette comparaison entre le meurtre et l’acte sexuel (c’est pareil : que faire du corps).

Et puis aussi, pourquoi apparait elle vers la fin, pourquoi cette 4ème de couverture parlant de la biographie de son assassin. Après ces livres fortement autobiographiques, mais crédibles, qu’est donc ce récit ? Je n’ai pas trouvé la réponse, mais se poser cette question participe aussi du plaisir de celivre. Ceci dit, si vous avez la réponse, n’hésitez pas ; je suis preneur.