Spin - 2 - Axis

samedi 17 octobre 2009
par  sylvain
popularité : 59%

L’Univers a vieilli de plus de quatre milliards d’année lorsque la membrane qui le séparait la terre s’est ré-ouverte. Et les Hypothétiques, ces ET qui ont pour une raison inconnue infligé ce traitement à la Terre, ont aussi laissé un Arc, pont incompréhensible entre la Terre et une autre planète, située ailleurs dans l’Univers : le Nouveau Monde.

Le Nouveau Monde est habitable, aussi, l’humanité commence à s’y répandre. Et la plupart des humains du Quatrième Age, ceux qui ont pris le traitement de longévité importé de Mars interdit par la Terre, se regroupent sur Nouveau Monde en discrètes communautés. C’est probablement ce qui a amené le père de Lise Adams, scientifique étudiant les Hypothétiques, à émigrer lui aussi sur Nouveau Monde. Et à disparaître, sans laisser de trace.

Après son divorce, Lise part à la recherche de son père. Mais des pluies de cendre, totalement inexplicable, l’amènent à chercher refuge auprès de Turk, un ami très cher, puis auprès d’un groupe de Quatrième-Age, cherchant eux aussi le contact avec les Hypothétiques.

Elle va alors découvrir que les humains gardent partout ou ils vont les mêmes comportements, que les excès de répression existent aussi sur Nouveau Monde, mais surtout que les Hypothétiques n’ont rien d’humain, et qu’un contact avec eux reste pour l’instant illusoire...


Commentaires

Logo de sylvain
samedi 17 octobre 2009 à 13h20 - par  sylvain

En première lecture, ce qu’on lit s’apparente plus à un polar qu’à de la SF, en fait. Un polar qui serait juste un petit peu décalé par l’atmosphère fantastique qu’amènent ces chutes d’objets inconnus.

Et puis petit à petit, le thème central réel apparait : peut-on communiquer avec quelque chose de si externe que les hypothétiques. Existe t il un médium de transfert d’information, et, quand bien même celui-ci existerait, de quoi parler avec des être ayant été capables de ralentir le temps sur Terre pendant qautre milliards d’années. Même si ceux-ci, au début, étaient une jeune civilisation, maintenant, ils ont évolué. Et gardé un cap incompréhensible par rapport aux humains.

La première réponse apportée est mystique, finalement. Vu des hommes, ce sont des Dieux. Donc leurs desseins sont incompréhensibles. De là à dire qu’il serait presque interdit d’essayer de comprendre... il n’y a pas loin.

Mais il y aura probablement d’autres réponses, dans les tomes suivants. Très bien fait, ce book, M. Wilson, non seulement c’est agréable à lire, mais en plus, il donne envie de lire le suivant.