170 - Ne soldez pas grand-mère, elle brosse encore

samedi 19 avril 2008
par  sylvain
popularité : 25%

San-Antonio, directeur de la police Parisienne, est prévenu par un mystérieux interlocuteur qu’une série de personnages célèbres vont être assassinés, en explosant de l’intérieur. Peu de temps après, l’un des personnage identifié meurt, de cette étrange façon.

Prévenu que le décès suivant aurait lieu à Hong-Kong, San-A s’envole aussitôt avec Béru et Salami (son chien). Son enquête l’amène rapidement à s’intéresser à des jumelles anglaises, qui en veulent d’abord à son sexe, puis très rapidement à son sexe.

Mais avec l’aide de Salami, tous les méchants seront bien sûr anéantis.

La page sur les couverture de ce livre est ici.


Commentaires

Logo de sylvain
samedi 19 avril 2008 à 19h17 - par  sylvain

Mais que reste-t-il des SA d’antan, vous demanderez vous. Et bien assez peu de choses : des jeux de mots, rares mais parfois drôles, quelques mentions à Béru, mais on sent bien qu’il est déjà mort, ce brave Béru. Il ne le sait pas encore, mais il ne sert à rien. Idem pour Blanc, pourtant un personnage bien réussi. Out. Quelques références à Félicie et Pineau, mais rien de vraiment crédible.

Il ne reste que Salami, je basset Hound à l’air grave avec qui le maitre réussit parfois à communiquer.

C’est triste, finalement, qu’un écrivain qui m’a fait vraiment rire en soit maintenant réduit à cela : l’histoire d’un mec qui communique avec son chien et qui nique de temps à autre.

Oui, triste. Il aurait fallu arrêter avant.