La bréche

dimanche 2 juillet 2006
par  sylvain
popularité : 15%

Grâce au saut temporel, dès 2060, les reportages sur des moments forts du passé sont devenus des thèmes d’émissions de télé. Mais l’audimat baisse, aussi les producteurs décident d’envoyer deux hommes vers Omaha Beach, un certain 6 Juin, vivre le débarquement en direct.

C’est l’enfer, et les deux hommes ne doivent leur survie qu’à l’équipement moderne qui les accompagne. Et malgré les ordres formels de ne pas interférer avec le passé (le présent, pour eux), leur simple présence amène un des héros de ce jour, celui qui a galvanisé les GI’s et a permis à la tête de pont de tenir, à se faire tuer dès le début de la bataille.

De ce fait, deux "futurs" incertains coexistent prendant quelques heures, l’un dominé par le IVème Reich, l’autre usuel. Et chacun engage des armes du futur dans les combats.

Grâce à l’aide du futur "Américain", et aussi grâce à leur courage, c’est le bon futur qui gagne. Mais de justesse. Et en fait, ils le savaient déjà.


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 2 juillet 2006 à 21h12 - par  sylvain

Toujours les mêmes thèmes, en fait, dans ces livres sur les paradoxes temporels. Celui-ci est gentillet et ne révolutionne pas le genre.

C. Lambert écrit pour la jeunesse, ça se sent, le rythme et le style sont un peu limite. Mais le côté "gentillet" est sympathique. Si vous avez un peu de temps à perdre, pourquoi pas.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique