Rush

dimanche 15 février 2009
par  sylvain
popularité : 45%

L’état fédéral des USA s’est effondré. La plupart des villes du Sud ont pris leur autonomie, comme San-Andréa, et sont redevenues des villes états aux mains du Klan, ou de leurs avatars.

Quelques scientifiques ont vendus leurs services au plus offrants, et, dans certains cas, des inventions importantes pourraient tomber aux mains de dictateurs locaux. C’est le cas de Segar, ancien biologiste, mort sans que quiconque sache ce que sont devenus ses recherches.

A Washington, il reste un ersatz d’agence à l’ancienne, qui ne dispose plus que de quelques agents aptes aux missions sur le terrain. Violents, presque incontrôlables. Mais fiables. Comme Stark. Aussi, c’est lui qui est envoyé vérifier que nul secret trop dangereux ne va se trouver répandu comme la peste.

Bien sûr, ils sont plusieurs, à être intéressés par les secrets de M. Segar. Et donc il faut un peu éliminer les adversaires. De préférence violemment, c’est plus esthétique. Mais bon, hein, qui veut la fin...


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 15 février 2009 à 10h41 - par  sylvain

Il y avait une idée amusante, dans cet opus. Pas très neuve, mais quand même amusante : le pouvoir central des USA a disparu, et tous les vieux démons sont ressortis.

A part ça, ce livre a l’imaginaire d’un jeu vidéo : limité à la taille du flingue et au bruitage.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • Rush