Les derniers hommes

samedi 27 décembre 2008
par  sylvain
popularité : 18%

Après la troisième guerre mondiale, pendant laquelle les militaires ont déchainé les armes nucléaires, bactériologiques et génétiques, les restes de l’humanité se sont regroupés en tribus, survivant tant bien que mal en se spécialisant.

Solman est le diseur de vérité de la tribu des aquariotes. Il dispose d’une empathie très développée, si développée en fait qu’elle relève presque de la lecture de pensée, ou de la lecture du futur...

Et au travers des catastrophes qui s’abattent sur sa tribu, Solman discerne comme une intelligence maléfique, qui tenterait d’éradiquer les restes d’humanité en vue de l’avènement d’un monde meilleur réservé à une élite, un peu comme pouvait le décrire le livre sacré des anciens temps.

Et Solman se lance à la recherche de la source de cette intelligence, au point de se trouver sur le chemin du retour des légions de l’apocalypse, parties de la Terre avec les meilleurs scientifiques un peu avant le début du dernier conflit mondial...


Commentaires

Logo de sylvain
samedi 27 décembre 2008 à 12h45 - par  sylvain

C’est un bouquin bien fait, qui regroupe à peu près tous les poncifs du genre : références à l’apocalypse, scientisme de bon aloi et fantastique moyen-âgeux, avec un zeste d’érotisme, pas mal de bons sentiments, des méchants, des gentils, et des normaux.

Donc, il n’y a rien à reprocher à l’auteur, il a fait son boulot tout à fait honnêtement, comme un bon ouvrier de la SF.

Mais néanmoins, il manque comme un petit quelque chose, à ce livre. Le truc qui fait dire après lecture, en sus d’une histoire bien faite et d’un texte bien écrit, qu’on vient de finir un vrai bon bouquin. Un peu comme un manque de grâce, comme un manque d’essence, un manque de renouveau dans le genre. Donc ça se lit, mais limite.