Les olympiades truquées

vendredi 30 mai 2008
par  sylvain
popularité : 68%

Sphyréne était une jeune fille douée pour la natation. Sitôt qu’elle a été repérée, un des team a proposé une somme d’argent à sa famille pour pouvoir l’entrainer en vue des prochains JO.

Mais en fait d’entrainement, l’équipe est surtout un terrain d’expérimentation pour les techniques de dopages les plus fortes possibles, du moment qu’elles sont efficaces... quelques jours.

Mael est la clone de la femme défunte d’un scientifique réputé. Il en est presque le père, mais il attends surtout le moment ou elle aura grandi, et pourra re-devenir sa femme. Remplacer la défunte, malgré la différence d’âge. Quelques traitements psychiques de conditionnement devrait aider Mael à accepter cette situation, mais le fait est qu’elle se rebelle.

Et fugue. Après quelques viols, elle est récupérée par une organisation de lutte contre le pouvoir en place. Préparée à la prochaine action d’éclat de cette organisation : une démonstration que les JO sont truqués, en retardant simplement le départ d’une épreuve de natation de quelques heures.

Dommage pour Sphyréne, ses efforts sont en conséquence réduits à néant. Bloquée quelques heures avant le début de sa course, son dopage a totalement disparu au moment de l’épreuve. Elle ne peut même pas réaliser cette course.

Quelques années plus tard, Sphyréne est réduite à l’état d’une vieillarde, mais elle cherche à se venger.


Commentaires

Logo de sylvain
vendredi 30 mai 2008 à 22h25 - par  sylvain

Ce texte date de 1998. Rien, dans les thèses défendues par ce livre, n’est donc réellement de la fiction.

Le dopage est une réalité, le clonage aussi. Beaucoup d’auteurs ont déjà exploré ces thèmes, et dénoncé les aberrations politiques et morales auxquels ils mènent.

Quelques petites nouveautés, quand même : l’idée d’un père/mari qui élève le clone de son ex-femme, aidée en cela par la mère de celle-ci. Glauque à souhait, ce qui est recherché.

Mais cela pourrait être suffisant si l’intrigue était bien montée, et le style enjoué, enlevé, adapté.

Là, c’est un peu moyen. Un peu laborieux. L’ensemble est sympathique parce que le livre se lit très vite, mais ce n’est pas terrible...

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • Les olympiades truquées