Heliot, Johan

Johan Heliot est un écrivain français de SF, né en 1970 à Besançon.

Il fait partie de la nouvelle génération d’auteurs français de l’imaginaire. Johan Heliot a également publié d’autres romans dans différents genres, et se tourne de plus en plus vers l’écriture pour la jeunesse.

Ici, sa page Wiki, et un article de SFmag sur lui.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 26 août 2011
par  sylvain

Führer prime time

Shakira Miuy a trouvé l’émission idéale : un talk-show en direct entre deux ou plus des personnages historiques les plus célèbres. Enfin, des Avatars de ces personnages, recrées par culture rapide à partir de l’ADN des originaux, et destinés à une vie de 48 heures, avant dégénérescence rapide assistée par (...)

mardi 10 avril 2007
par  sylvain

La lune n’est pas pour nous

30 ans après l’opus précédent (La lune seule le sait), la France est devenue une province occupée de l’Allemagne Nazie.
Doriot, Brasillach... tous les colaborateurs se partagent les lambeaux de pouvoirs qu’ont laissé Hitler, Goering et consorts.
Mais l’Allemagne de Hitler a besoin de haïr, et c’est (...)

vendredi 6 avril 2007
par  sylvain

La lune seule le sait

Des extraterrestres, les Ishkiss, ont débarqué sur terre et pris langue avec Louis-Napoléon. En échange des technologies de transformation du métal des terriens, ils ont proposé leur savoir-faire de biologistes de génie.
Louis-Napoléon s’est approprié la relations avec ces Ishkiss, ce qui lui permet (...)

samedi 24 mars 2007
par  sylvain

La harpe des étoiles

Les hommes ont créé les néos, sous-humains dédiés à des fonctions, à qui il manque juste l’imagination pour être de vrais "hommes".
Mais les néos se sont révoltés, et ont chassés leur maîtres jusqu’aux confins de la galaxie. Avant de partir, ceux-ci ont néanmoins laissés les germes d’un retour, et les (...)

Navigation

Commentaires récents

1er septembre

Il y a assurément un côté réussi dans cet opus.
Il s’agit d’un "road (...)

Juin 2016

Certes, ça reste le genre Fantasy, avec son lot de violence, de (...)

Mai 2016

On ne peut pas dire que l’histoire soit crédible, mais les (...)

Novembre 2015

Boudi, là c’est compliqué. Du grand Houellebecq.
J’ai d’ailleurs (...)

Octobre 2015

Le style est toujours aussi agréable, ce qui fait de cet opus un (...)

Août 2015

Plusieurs thématiques récurrentes de l’auteur, dans cet opus. (...)

Avril 2015

Si on excepte les quelques phrases grivoises en Québécois, ce qui (...)

Mars 2015

Ca se veut loufoque, et à la manière de Forest Gump, le personnage (...)

Février 2015

Et je m’aperçois avec horreur que j’ai oublié le principal : ce livre (...)

Janvier 2015

Internet bruisse d’avis sur cet opus, tous lies au contexte dans (...)

Novembre 2014

Comme d’habitude avec M ; Khadra, c’est un magnifique opus.
Un (...)

Juillet 2014

Ce n’est pas facile de commenter un opus de JC Issartier.
D’abord (...)

Juin 2014

On retrouve l’univers un peu glauque de Mo Hayder, avec des (...) SF pour ado, de facture très limitée.

Mars 2014

C’est un bon roman qu’a écrit Nathalie Hug richement documenté sur (...) Alors ici, je vous avoue que je n’ai vraiment pas aimé. Au point, (...)

Janvier 2014

Lire un roman Japonais est toujours surprenant (enfin, pour le (...)

Novembre 2013

Plutôt mal écrit – et parfois mal traduit – ce roman se laisse (...)

Octobre 2013

Salut Jackie,
Je suis assez d’accord avec toi. L’intrigue a des (...)
Amateur du genre (roman policier au moyen âge), j’ai été attirée. Ca (...) Encore une fois, c’est un mode entier qu’il faudrait résumer pour (...)

Juin 2013

Noir sombre.
Pas très imaginatif, comme commentaire, mais c’est (...)

Avril 2013

J’ai lu à très peu de temps d’intervalle deux opus finalement (...)

Février 2013

Vous avez complètement raison, mes excuses pour cette erreur.
Et (...)
Je crois bien que Simenon est belge comme Adamo. Rien de révolutionnaire, mais un bon polar à la mode Hayder : pas (...)

Janvier 2013

Comme toujours dans les opus de Mme Hayder, ce sont de multiples (...) Celui-ci doit être le troisième opus de Mme Hayder que je lis.
Et (...)

Décembre 2012

Non, non, pas de manque de conviction.
Je lis pas mal de (...)
N’y a- t-il pas comme un manque de conviction dans ce commentaire (...)