Le long chemin du retour

mardi 24 août 2010
par  sylvain
popularité : 22%

Joseph Keilloran est én dans une des familles régnantes de Patrie. Au décès de son père, il deviendra lui aussi un Maitre, et régnera sur les humains formant le Peuple d’un Domaine. Car depuis la conquête de Patrie, une sorte de système féodal régit les relations entre humains, les races intelligentes autochtones restant à l’écart.

Quand le peuple se soulève, Joseph est en résidence pour quelques mois dans une autre famille noble, afin de créer des liens avec d’autres Domaines, éloignés de son lieu de naissance.

La révolte est sanglante dans cette partie de Patrie, tous les Maitres et tous les serviteurs sont tués. Joseph en réchappe grâce à l’intervention d’une femme du Peuple, qui réussit à l’amener dans la forêt. Joseph débute alors un long périple, aidé par des humains, mais aussi par des certains autochtones intelligents, avec qui il réussit à communiquer. Il découvre aussi l’amour, dans les bras d’une jeune femme du Peuple, ce qui l’amène à changer de regard sur l’organisation sociale de sa planète.


Commentaires

Logo de sylvain
mardi 24 août 2010 à 22h26 - par  sylvain

L’histoire est sans intérêt, et pourrait se passer dans n’importe quelle révolution opposant des nobles à un peuple opprimé.

En dehors de l’évocation rapide de quelques animaux bizarre, il n’y a absolument rien de novateur ou d’intéressant dans cet opus. J’ai tenu jusqu’au bout uniquement parce que je n’avais rien d’autres à lire dans le train.

Circulez, il n’y a rien à voir.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique