C’est pas la fin du monde

mardi 30 janvier 2007
par  sylvain
popularité : 16%

Charléne et Trudi essayent de survivre malgré le délabrement de l’Iralande.
Eddie, l’enfant mal aimé du fait de son physique, pense déjà à rassurer sa mère et sa soeur, à naître.
Rebecca fuit ses responsabilités, et se contente d’une vie laborieuse.
Meredith découvre l’Europe, se marie, et meurt...

12 nouvelles sur le mal de vivre, le décalage, avec des presonnages qui s’entremélent, se suivent et se retrouvent.


Commentaires

Logo de sylvain
mardi 30 janvier 2007 à 22h10 - par  sylvain

Franchement, cet opus ne vaut pas "dans les coulisses du musée" ou "dans les remplis du temps", deux magnifiques livres de cet auteur.

Mais il y a un charme "british" qui se dégage lentement de ces nouvelles. Chacune, seule, serait franchement indigeste, inintéressante.

Mais les personnages traversent les nouvelles, qui se renvoient les unes aux autres, pour former un kaléïdoscope de délire gentillet, confortable et douillet.

Et l’ensemble des personnages féminins, les soeurs Zane, finit par devenir émouvant, intéressant par son rapport très particulier au réel : à la fois ancré dans le concret, par le côté Américain, et prêt à partir dans l’imaginaire, par le côté "British" (ce qui me permet d’hésiter entre Anglais, Celte, Irlandais et Ecossais, sans vexer personne).

Je vous déconseille cet opus comme premier livre de cette superbe auteure, mais si vous avez déjà aimé l’un des autres, n’hésitez pas.