Delacourt, Grégoire

Grégoire Delacourt est un publicitaire français, né à Valenciennes en 1960, qui est venu à l’écriture sur le tard.

Sur le net, on trouve bien évidemment sa page Wiki et son site personnel.


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 6 décembre 2014
par  sylvain

On ne voyait que le bonheur

Il y avait eu les années de bonheur, avec Nathalie. Nathalie, si belle, mère régnante de Joséphine, notre Princesse. Cela n’avait pas modifié ma timidité, on pourrait presque dire la lâcheté, mais j’avais vécu. Montré du bonheur.
C’atait bien, après ces années entre un père et Anne, une des jumelle, qui (...)

dimanche 29 juin 2014
par  sylvain

La première chose que l’on regarde

Arthur est garagiste à Long, tout près d’Ailly le haut clocher, dans la Somme, employé au garage Pascal Payen, son patron. Il vit seul dans une petite maison à la sortie du bourg, et ne rechigne pas à regarder les seins des femmes, qu’il adore, même s’il sait bien l’importance des mots d’amour.
On (...)

vendredi 4 janvier 2013
par  sylvain

La liste de mes envies

Jecelyne est mariée avec Jocelyn. Jo et Jo. Un hasard, car Jocelyne rêvait qu’on lui dise qu’elle était belle, d’embrasser le fils de la grande famille, ou le rebelle si mignon avec qui elle avait dansé. Mais le premier qui lui a susurré un mot gentil, c’est Jocelyn, et son sourire de comédien.
Et (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Commentaires récents

18 juillet

Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est sérieusement packagé pour (...) Pour tout dire, c’est très moyen. Des historiettes que l’auteur (...)

15 janvier

C’est ma sœur, psychiatre, qui m’a offert ce livre, en me disant (...) Autant les Goncourt "adulte" sont généralement des livres packagés (...)

Novembre 2016

Ce livre a suscité un énorme émoi, pour 3 ou 4 phrases ayant vexé (...)

Décembre 2015

C’est bien enlevé, bien traduit, et très agréable à lire.
Néanmoins, (...)

Novembre 2015

Difficile d’avoir un avis sur le tome deux d’une trilogie.
Le tome (...)
Que dire ?
Certaines personnes regrettent le rythme effréné de (...)
En terme de contenu, c’est l’application du principe des petits (...)

Octobre 2015

Le monsieur à une sacré culture, et il nous fait là une très jolie (...)

Septembre 2015

Certains nous emmerdent avec des principes qu’ils voudraient (...) Un livre de philosophie accessible, compréhensible et traitant (...)

Août 2015

@Serge
Bonjour,
Le commentaire que vous avez lu est mon avis. (...)
Mais sur celui-ci, par contre, je n’ai pas flashé.
L’histoire est (...)
Je vous avoue, encore une fois, je me suis laissé prendre à la (...) @ Serge, Je ne suis intervenu que très rarement sur ce forum, me (...) Monsieur « Sylvain »,
Pour les lecteurs de cette note, je tiens à (...)

Mai 2015

Les opus de Mme Despentes sont en général des mondes dans lesquels (...) Quoi ? En ces temps de liberté individuelle revendiquée, de (...)

Janvier 2015

Gentillet, le journal de la grossesse d’une femme moderne, avec (...)

Décembre 2014

Bon, autant le dire tout de suite, c’est nul.
Ces nouvelles sont (...)
En général, on quitte un bouquin historique avec un bon souvenir, (...) Ca y est, on a franchi un nouveau pas vers le rien.
Voici un (...)

Octobre 2014

J’ai lu la Bible il y a quelques années. L’Ancien Testament est (...)

Septembre 2014

Rien de révolutionnaire dans cet opus, et bien sûr, on y trouve les (...)

Août 2014

Dieu que c’est mauvais.
Alors que l’auteur débute son opus par la (...)
Un petit polar amusant, dont l’intrigue est dénouée par un linguiste (...) C’est amusant de relire en 2014 de l’anticipation des années 70 (...)

Juillet 2014

Comment dire ? Ah oui : lourd et nul.
Il est beau, elle est (...)
C’est court et gentil.
Court, quand même, car un opus basé sur une (...)