San-Antonio (Dard, Frédéric)

On ne présente plus San-Antonio, le commissaire le plus célèbre de France, voire de plus.

De nombreux sites sont consacrés à la présentation de l’ensemble des oeuvres de F. Dard, et des illustrations des couvertures. On peut noter parmi ceux-ci les sites suivants, qui vous permettrons d’accéder à tous les autres :
- Le site du commissaire,
- Le Guide Illustré, qui n’existe plus (si quelqu’un retrouve ou est ce site, je suis preneur de l’info),
- Le forum de Dorine,
- Les amis de San-Antonio,
- Il commissario SanAntonio,
- une archive du site "Cleweb", qui semble fonctionner (21/07/2010),
- un article sur l’oeuvre de F. Dard, du magazine litterraire.

Il existait aussi une mailing list qui a disparue, pour des raisons très regretables.

Ici, vous trouverez des résumés succincts des romans, et de l’espace sous forme de forum pour préciser pourquoi tel ou tel San-Antonio vous a plu.

NB : les SA sont numérotés dans l’ordre de la collections SA de Fleuve Noir, et pas dans l’ordre chronologique. Mais au moins, on s’y retrouve avec les couvertures.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 8 août 2014
par  sylvain

136 - Baisse la pression, tu me les gonfles

Alors qu’il s’apprêtait à rejoindre Félicie, partie en cure en Italie, San-A est appelé par Félix, l’homme à la queue en trompe d’éléphant, car il est poursuivi par des gens visiblement malintentionnés et a du se cacher à Vienne, chez une vieille dame qui consent à l’héberger moyennant des coups de bite de (...)

dimanche 11 juillet 2010
par  sylvain

056 - Messieurs les hommes

Paul le Pourri mène un drôle de circus. Aussi, San-A est dépêché parmi les hommes, histoire de voir de quoi il en retourne.
Et voilà qu’il réussit à faire ami-ami avec Paul, grâce un peu à Sofia, faut dire. Une pépé roulée commak, évident qu’il lui fait du tagada-tsoin-tsoin, l’Antoine.
Paul n’est pas (...)

samedi 3 juillet 2010
par  sylvain

089 - En avant la moujik

Un éminent scientifique français est mort, alors qu’il rendait visite à un de ses confrères, en URSS, pour échanger entre scientifiques sur des avancées pouvant révolutionner la face du monde. Les services secrets sont en ébullition, et le seul plan valable est que San-A épouse la fille du scientifique (...)

mercredi 30 juin 2010
par  sylvain

057 - Du mourron à se faire

San-A est en planque à Liège, dans l’attente de l’arrivée de truands. Mais ceux-ci n’arrivent pas, et, entre deux jolies femmes, San-A observe son environnement.
Au point de se rendre compte du comportement un peu bizarre de son voisin de chambre, qui fourre des diamants dans des fruits confits, et (...)

lundi 24 mai 2010
par  sylvain

150 - Têtes et sacs de nœuds

Les russes ont trouvé, près de leur frontière avec la Finlande, un gisement de factotum exubérant, minerai dont ont connait les propriétés, notamment celle de faire disparaitre le fer et l’acier. Un des ingénieurs ayant voulu fuir l’URSS en emportant un peu de minerai s’est fait descendre à peine la (...)

jeudi 29 octobre 2009
par  sylvain

083 - La fin des haricots

Les putes de Paname se font buter, comme des perdrix à l’ouverture. Toujours le même topo : des blondes bien roulées montent avec le quidam, et on les retrouve le lendemain, étranglées.
Alors bien sûr, dans la presse, ça rigole. Aussi, San-A et ses deux compères sont mis sur le coup rapidos par le (...)

samedi 24 octobre 2009
par  sylvain

174 - Lâche-le, il tiendra tout seul

Marie-Marie vient à Paris... pour présenter à San-Antonio sa fille : Antoinette. Sa fille à lui, et elle. Émoi, émotion.
Las, Mr Blood, le truand dont San-A venait juste de détruire l’organisation, a décidé de se venger, et il enlève Antoinette. Et au passage, Berthe et Ramadée.
Là, Béru, Jérémi et (...)

vendredi 9 octobre 2009
par  sylvain

163 - Turlute gratos les jours fériés

L’équipe est sur le pied de guerre, car ils ont appris qu’un curé devait se faire tuer dans son église. Chance, le cureton ressemble à Béru, qui peut donc le remplacer temporairement.
Et voilà que la première pénitente défunte en pleine église, alors que Béru allait lui proposer de s’agenouiller devant (...)

mardi 8 septembre 2009
par  sylvain

145 - Au bal des rombières

5 morts d’un seul coup à l’institut de thalassothérapie de Riquebon sur mer. Ça fait beaucoup, pour cet institut plutôt habitué à ponctionner en douceur de riches vieillards et vieillardes : 4 curistes, électrocutés alors qu’ils macéraient doucement dans leur piscine, ainsi que leur répétitrice, qui a (...)

dimanche 14 juin 2009
par  sylvain

164 - Les ennuques ne sont jamais chauves

Le prince Soliman Draggor est non seulement quelqu’un de très dangereux, mais aussi quelqu’un de très dangereux qui a immensément besoin d’argent.
Aussi, San-A et sa bande mettent au point un plan diabolique, pour lequel SanA se fait passer pour l’ancien chauffeur et homme de confiance des Caucescu, (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Commentaires récents

26 octobre

Bon, c’est un peu tiré par les cheveux, cette histoire de folie qui (...)

Juin 2016

Ce livre était présenté comme "le meilleur opus de 2015", et a reçu (...)

Janvier 2016

Arrivé à la dernière page, la question qu’on se pose est : mais (...)

Novembre 2015

Vivre de l’intérieur un pays d’une culture très différente est (...)

Avril 2015

Même si au primer abord l’histoire coule de façon limpide, il reste (...)

Mars 2015

150 grammes (l’opus n’est vraiment pas épais) de bons sentiments (...) L’esprit Goncourt à encore frappé.
Que dire de cet opus : il est (...)
Le début peine à convaincre. Trop simple, trop déjà lue", cette (...) Un opus typique de la collection "Anticipation", qui fit les (...)

Janvier 2015

Difficile de décortiquer un polar dans tous les sens, ou d’y (...)

Août 2014

Il s’agissait de l’un des rares San-A que je n’avais pas encore lu, (...) Je m’aperçois que j’ai oublié de vous parler du titre, qui est par (...) Dieu que c’est beau. Le talent d’un écrivain est une chose (...) Caïn (première victime de Dieu), sous les traits d’un libre penseur, (...)

Juillet 2014

Bon, disons le tout net, ce n’est pas l’emballement.
Le noeud de (...)

Juin 2014

Voici un opus bien sympa.
Après 150 pages, j’ai cru à un remake de (...)

Mai 2014

OK, c’est bien écrit. Ca se lit sans problème, comme une sorte de (...) Au delà de l’histoire, très amusante, de ce jeune indien à qui la (...)

Décembre 2013

Il n’est pas courant de fermer un essai en ayant découvert quelque (...)

Novembre 2013

l’argument, un holocauste de 25 millions de retraités pour que le (...)

Août 2013

J’ai trouvé cet opus à la Nuit des Livres d’Esquelbecq.
Moult (...)
l’inconvénient, c’est qu’il faut s’accrocher.
S’accrocher, car c’est (...)

Juin 2013

Je ne sais pas si je m’habitue à son style ou si c’est parce que (...) Oui, c’est effectivement une petite merveille, ce livre, je suis (...) Ce roman est un petit bijou. Et sa vertu principale est qu’il (...)

Mai 2013

Ce n’est jamais facile de faire un commentaire sur un essai.
Si (...)

Février 2013

Je vous avoue avoir eu un peu de mal à me lancer dans un (...)

Novembre 2012

J’ai adoré ce livre car il a beau parler d’un jeune garçon sur le (...)

Octobre 2012

Et bien, tu voies, je vais être encore plus dur que toi. L’auteur (...) L’auteur a pris le parti de traiter cette histoire tragique avec (...)