Argenteuil, c’était un accident

mardi 8 mai 2007
par  sylvain
popularité : 26%

Christian Sinclair, Lycéen de 17 ans, a joué une fois de trop avec ses briquets, et il a mis le feu à sa maison, entraînant la mort de ses parents, qui "ont voulu sauver l’argent".

Après 3 semaines d’hopital, il rencontre l’assureur de ses parents, qui ne veut pas lui verser son dû, au motif que l’incendie aurait pu être volontaire. Cela déplait fortement à Christian, qui finira par devoir se défendre contre la folie de l’assureur.


Commentaires

Logo de sylvain
mercredi 23 mai 2007 à 22h17 - par  sylvain

mais quand même, il accumule les ennuis, ce personnage principal, d’une façon exagérée pour être réaliste, et pas encore assez "délirante" pour faire du F. Dard. Il lui manque aussi, je pense, un opposé marqué (Béru) ou un autre personnage d’appui, qui le mette en valeur.

Mais je suis d’accord, je lirai le suivant

Logo de webmestre
mercredi 23 mai 2007 à 12h29 - par  webmestre

Drôle de critique en dents de scie... "tout juste gentillet", "c’était agréable" et "tiré par les cheveux" c’est un peu confus tout ça...

Bref, pour ma part j’ai trouvé ce premier polar plein de rebondissements et en même temps très drôle, les personnages sont sympas. Grâce aux descriptions précises des lieux, on arrive vraiment à rentrer à 100% dans l’histoire. C’est assez prometteur. J’espère que la suite sera aussi bien.
Seul petit bémol une ou deux longueurs.

C.A.

Logo de sylvain
mardi 8 mai 2007 à 22h23 - par  sylvain

C’est normalement le début d’une saga, l’auteur se réclamant de F. Dard et J. Houssin.

Ce premier opus est tout juste gentillet, c’est plutôt le côté "Argenteuil" qui m’a amené à le lire. Ceci dit, c’était agréable, quoiqu’un peu tiré par les cheveux (rebondir, c’est bien, mais quand ça fait "super-ball, c’est un peu trop).

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique