361

dimanche 26 février 2006
par  sylvain
popularité : 14%

Quand Ray Kelly est démobilisé après 3 ans passés en Allemagne, il est heureux de retrouver Will, son père, Bill, son frère, et la femme de celui-ci, qu’il ne connait pas encore.

Mais son père est abattu au volant alors qu’ils rentraient chez eux, et lui reste deux mois à l’hôpital pour soigner les séquelles de l’accident. Et dans le même temps, sa belle-sœur meurt aussi, écrasée par un chauffard.

Il décide de se venger, et remonte l’histoire de son père. Qui se trouve avoir été l’avocat de parrains du milieu de New-York, notamment d’Eddy Kapp, qui finit juste de purger une peine de 25 ans.

Eddie sort de prison, et remonte son business, avec l’aide de Ray, à qui il a appris qu’il est son père naturel. Bill meurt, assassiné. Ray retrouve la piste de l’assassin de Will (l’homme qui l’a élevé) et tue celui-ci, ce qui permet à Eddie de prendre les rênes de l’Organisation, à New-York.

Ray comprends alors qu’Eddy, même s’il est son père naturel, est la cause de tous ces décès. Et il le tue.


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 26 février 2006 à 15h12 - par  sylvain

C’est tellement noir que ça en devient drôle, en fait. Ce pauvre garçon, juste démobilisé et prêt à revenir à une vie civile avec Papa, se retrouve mélé à des histoires qui le dépassent, des histoires de mafia, de prise de pouvoir, sordides et violentes.

Mais il ne peux échapper à ses génes, et se montre fianlement le digne fils de son père naturel, et il tue un peu comme on respire, par nécessité, sans méchanceté, presque avec "honneur".

C’est bien écrit, ça mèle des histoires anciennes et des modernes, on y trouve tous les types "classiques" de personnages, et ça se lit assez vite. Un bon moment, noir, mais suffisamment pour être amusant.