La harpe des étoiles

samedi 24 mars 2007
par  sylvain
popularité : 21%

Les hommes ont créé les néos, sous-humains dédiés à des fonctions, à qui il manque juste l’imagination pour être de vrais "hommes".

Mais les néos se sont révoltés, et ont chassés leur maîtres jusqu’aux confins de la galaxie. Avant de partir, ceux-ci ont néanmoins laissés les germes d’un retour, et les blocages nécessaires pour que la société des néos, organisée en caste, périclite doucement. Seuls les Nomades, dont le seul travail connu est le voyage sans fin, semblent différents des autres néos.

Aussi, quand un crypto, contrôlant les flux d’informations issus, via une harpe stellaire, d’une petite colonnie en développement explose, c’est un nomade qui est chargé de mener l’enquête par le Maître des Mailles, celui qui dispose des moyens de communication de tout l’univers.

Et celui-ci s’apperçoit que les primos-humains sont de retour, venus chercher les souvenirs de leurs ancétres morts au combats contre les néos. Dans un combat à mort contre les forces qui animent et permettent la vie du monde des néos.


Commentaires

Logo de sylvain
samedi 24 mars 2007 à 23h01 - par  sylvain

Habituellement, j’apprécie beaucoup les bouquins de SF qui utilisent à bon escient les faits scientifiques, ou qui en créent de suffisamment claires (même faux) pour être au moins crédible.

Là, on est dans le poétique, quant à l’utilisation de la science. La théorie des cordes (vibrantes et reliant divers points de l’univers, selon S. Hawkins) se transforme en harpes vibrantes et lumineuses, sur lesquelles dansent les funambules.

Mais il faut reconnaître que c’est assez magique. Je me suis laissé prendre avec plaisir à ce monde particulier, et à cette histoire de voyage sans fin.

Particulier, mais un bon bouquin. Je me lance dans les autres du même auteur.

Navigation

Mots-clés de l'article