Razavi, Emmanuel

D’origine iranienne, Emmanuel Razavi est grand reporter. Depuis une dizaine d’années, il sillonne le Moyen-Orient pour le compte d’agences de presse et de rédactions telles Arte Reportage, Zone Interdite et Enquête Exclusive (M6), Planète Société, Le Figaro Magazine, Paris Match, Valeurs Actuelles et Spectacle du Monde.

Il a notamment couvert la seconde intifada, la montée de l’intégrisme en Egypte, la révolution du Cèdre au Liban, la guerre de 2006 entre le Hezbollah et Israël, l’intervention de la coalition en Afghanistan et les mouvements de résistance au sein de la diaspora iranienne.
Il a réalisé de nombreux documentaires diffusés sur Arte, M6, France Télévision, Planète ou Radio Canada.

Il a été nommé au Prix Bayeux des correspondants de guerre en 2004 pour le reportage Afghanistan : des français sur la piste de Ben Laden, publié par Paris Match.

son site

Cet « amoureux » de l’Orient considère ses livres comme le prolongement de ses reportages.


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 26 novembre 2010
par  jackie

Les exilés - Une chronique iranienne

L’auteur raconte l’histoire de sa famille. Son grand-père, Youssef Razavi est un haut dignitaire de l’armée du Shah. C’est un aristocrate d’origine Qâdjârs, l’ex-dynastie au pouvoir en Iran, renversée en 1925 par la dynastie Pahlavi.
En 1943 a lieu la conférence de Téhéran entre Churchill, Roosevelt et (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Commentaires récents

10 septembre

Une très belle performance d’écriture !
Après deux livres totalement (...)

Mai 2016

Le principe est simple, c’est un huis-clos entre 5 personnages, 4 (...) L’écriture est hachée, probablement une figure de style pour mieux (...)

Décembre 2015

Le fil blanc est assez visible, mais c’est probablement voulu. (...)

Septembre 2015

L’histoire toute simple d’une femme qui découvre que l’homme qu’elle (...) Bon, autant le dire, c’est chiant.
C’est bien rare que je me (...)
Sur le net, les avis sur cet opus sont nombreux, et tournent en (...)

Juin 2015

Cela faisait plusieurs années que je n’avais rien lu de Mme Ovaldé. (...)

Janvier 2015

Gasp.
J’avais déjà eu cette impression de minusculité à la lecture (...)

Décembre 2014

Un petit bonheur, ce livre. On ne peut pas dire qu’il s’y passe (...)

Septembre 2014

j’ai trouvé dans cet opus trois parties très dissemblables.
Le (...)

Août 2014

J’ai du aller relire mes anciens commentaires et ceux de Jackie (...) C’est toujours sympa car le style est fleuri et les références à (...)

Juin 2014

Le thème, assez banal, est le déterminisme qu’amènent les expériences (...)

Mai 2014

le côté sympathique, c’est que ce sera probablement une série, et (...)

Avril 2014

Tiens, enfin quelque chose de nouveau.
J’avais lu quelques (...)

Janvier 2014

Ce n’est pas de la grande littérature, mais par contre, dieu que (...)

Décembre 2013

Un opus très intéressant, et qu’il faut probablement plusieurs jours (...)

Novembre 2013

Au premier abord, l’opus fait vide. Court, et vide.
Certes, on a (...)

Octobre 2013

Une femme plus tout à fait jeune, qui écrit les aventures d’un (...) C’est une histoire d’amour réciproque à l’épreuve de la vie, chaotique (...)

Septembre 2013

Et bien voilà un opus bien amusant.
La situation est baroque, et (...)

Août 2013

Le bouquin, globalement, est décevant. Car il y a une quantité (...)

Février 2013

On peut comparer la composition de ce roman à celle d’un portrait (...) Un très beau livre, intéressant à au moins deux titres.
D’abord, il (...)

Janvier 2013

Le problème, avec ce livre, c’est de s’arrêter. Non que l’intrigue (...) Après avoir lu un autre roman de la même auteure L’embellie, je me (...) Ce roman est plein de douceur, de tendresse, de tristesse aussi, (...)

Octobre 2012

Ni totalement historique, ni totalement inventé, c’est une petite (...) Allons bon. Voici que Mme Nothomb nous fait une Nième version (...)