Le monde du bout du monde

dimanche 8 janvier 2006
par  sylvain
popularité : 89%

Première partie : l’auteur est jeune. Pendant des vacances scolaires, il part à la découverte du sud de son pays, la Patagonie, perdu dans les rêves des histoires racontées par son oncle, et dans Moby Dick.

Il participe à une chasse à la baleine. Il découvre la vie des hommes du Sud.

Deuxième partie : l’auteur vit en exil, aux Pays-Bas, et travaille pour une agence de presse alternative, à la recherche de scoops écolos. Prévenu d’un accident maritime bizarre dans les eaux du Sud de la Patagonie, il retourne vers son Pays.

Il y découvre que l’exploitation des baleines a perdu toute éthique, certains baleiniers japonais pratiquant, en dehors de toute légalité, la chasse aidé d’un l’hélicoptère.

Mais le monde traditionnel, avant de mourir, peut se venger et frapper aussi. Aidé par un capitaine de côtre idéaliste, un indien de culture locale à déchainé les baleines sur le bateau qui les exploitait.

Mais tout cela sera tu, les histoires de baleines et la mort de marins japonais n’intéressant pas les foules européennes.


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 8 janvier 2006 à 21h57 - par  sylvain

C’est un récit qui semble simple, juste une histoire, quelques émotions.

Et puis on y pense, à ce monde, on le verrait presque. Sans descriptions, les falaises de rocs et de glace sont devant les yeux. C’est magique.

Mais l’histoire reste un peu simple. Dénuée, presque. Adaptée au grand sud, peut-être.

C’est très court, donc il fut le lire. Mais ce n’est pas le meilleur de cet auteur.