Un bref moment d’égarement

samedi 26 juillet 2014
par  sylvain
popularité : 25%

Charles Alexander est un excellent chirurgien à qui tout réussi, tant pour sa carrière, excellente, que pour sa vie personnelle, parfaitement équilibrée depuis qu’il a épousé Camille, une artiste qui comme lui ne voulait pas d’enfants.

Jusqu’à ce matin.

Il n’est pas sûr que ce soit la raison, mais néanmoins, c’est aussi ce matin qu’il a mal incisé une de ses patiente, et qu’il a dû recommencer l’opération. Certes, parfaitement, cette deuxième fois. Mais la patiente, au réveil, a regimbé, et plutôt que d’avoir une tâche sur sa réputation, Charles a préféré sacrifier un de ses infirmières. Au motif qu’elle trouverait bien du travail ailleurs, elle.

Mais c’est sans compter sur le hasard, qui a fait que Charles, témoin impuissant d’une altercation dans un pub ou il était passé se restaurer, s’est pris un coup sur la tête qui a nécessité son hospitalisation.

Dans le service de cette infirmière. Qui n’avait pas pardonné à son ancien patron d’avoir cassé son rêve.


Commentaires

Logo de sylvain
samedi 26 juillet 2014 à 17h51 - par  sylvain

Bon, disons le tout net, ce n’est pas l’emballement.

Le noeud de l’intrigue est un chirurgien qui couvre son erreur en chargeant une infirmière, puis qui se retrouve entre les mains ce celle-ci ; Elle commet donc une vrai érreur médicale, il en meurt.

Entre les deux, on assiste à l’énumération de moult faits, sans liens entre eux, ni entre les personnages, pour arriver à l’acmé du suspens : on retrouve Charles dans un pub, et il se prends un coup.

La belle affaire. Ca pourrait s’appeler une coïncidence, ou un retour de bâton.

En faire un roman est quand même manquer un peu d’imagination (certes, je ne saurai pas écrire comme Madame Saubade, mais je ne suis pas publié, je peux donc écrire des méchancetés).

Je n’ai pas vu l’intérêt de ce roman.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • Un bref moment d’égarement