L’Apparition

dimanche 10 avril 2011
par  jackie
popularité : 26%

Nathalie est une ophtalmologue réputée et célèbre. A quarante ans, loin de ses rêves de tiers monde, elle soigne des people. Ça fait un an et demi que son histoire avec Franck – confrère et ex-compagnon – est finie, enfin qu’elle essaie d’arrêter de l’aimer. Quand un jour, un Cardinal débarque dans son cabinet pour lui proposer une enquête sur un miracle, elle accepte sur un coup de tête.

Le cardinal Fabiani endosse la fonction d’ « avocat du diable » dans les procès en béatification. Elle s’envole la semaine d’après pour le Mexique, vers le lieu de pèlerinage « la Guadalupe », là où un jeune indien Aztèque, Juan Diego, aurait vu l’apparition de la Vierge, en 1531. La Vierge aurait imprimé sur sa cape un œil, qui reflète plusieurs personnages. Ce qui en fait un miracle, c’est l’exactitude de la représentation, les reflets se reflètent 3 fois dans la rétine, phénomène qui sera découvert des centaines d’années plus tard. Les ophtalmologues qui ont ausculté cet œil jusqu’ici sont unanimes : aucun peintre de cette époque n’aurait pu représenter une telle image.

Nathalie a été choisie par le cardinal pour son impartialité et son athéisme : elle a déjà travaillé sur des faux cas de rémission à Lourdes. Dès lors une petite voix va l’accompagner dans son voyage : celle de Juan Diego. Prisonnier de la ferveur populaire, il ne peut rejoindre sa bien-aimée. Nathalie parviendra-t-elle à l’en libérer ? Ou est-ce lui qui lui permettra de reprendre le contrôle de sa vie ?


Commentaires

Logo de jackie
dimanche 1er mai 2011 à 00h00 - par  jackie

pas inintéressant....mais pas indispensable non plus (voilà qui termine mon commentaire).

Logo de jackie
lundi 11 avril 2011 à 23h12 - par  jackie

Au départ, il y a tous les ingrédients pour en faire un polar mystico-vaticano-religieux. Et puis non, c’est pas ça. Certes c’est un roman qui mélange mystère et psychologie, intrigues de couloirs du Vatican et corruption mexicaine. Tout le monde manipule l’autre, jusqu’à Juan Diego. Et puis la fin est assez inattendue.

Alors de quoi nous parle ce livre ? Le roman est basé sur un fait réel, les enquêtes de scientifiques, le projet de canonisation. On sent que l’auteur a été troublé par ce miracle, authentifié par certains scientifiques. Que fait-on quand on se trouve devant l’évidence d’un fait surnaturel ? Une façon d’aborder la Foi, du sens de notre passage sur terre. Y croire ou pas, telle…(n’)est (pas) la question. Peu importe, en fait, l’important c’est ce qu’on accomplit dans cette vie.

J’ai eu un peu de mal à voir où voulait nous emmener l’auteur pendant le 2/3 du livre. Mais j’ai été plutôt agréablement surprise de la fin. Le sujet est traité sans parti pris, une approche rationnelle de ce thème, pas ininteressant.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique