Parano express

samedi 8 janvier 2011
par  sylvain
popularité : 16%

Antoine Meyer est heureux : il a rencontré Lætitia il y a 6 mois, elle est belle, il l’aime, elle l’aime, et ils vont se marier. Aussi, quand une petite vielle, au motif de son handicap, lui extorque 5 Euros contre une babiole et une enveloppe contenant son futur, il ne croit pas un mot de ce qu’il lit : perte d’emploi, séparation...

Mais si. Sa vie va changer, il est pris dans un maelström, entre sa mère qui retrouve l’amour avec un homme de 40 ans son cadet, mais immensément riche, Lætitia qui le quitte pour un programmeur de jeux vidéo, Iris, qui sculpte de Triqueurs, aux sexes sur-dimensionnés, et les jumelles Hélène et Aline, jolies, sensuelles, amoureuses... mais qui ne peuvent accepter un amant ayant une faiblesse cardiaque après que leur mari soit mort d’infarctus en plein ébat...

Enfin, l’important, c’est qu’à la fin, toutes ces femmes lui apportent l’amour, et en sus la richesse...


Commentaires

Logo de sylvain
samedi 8 janvier 2011 à 13h52 - par  sylvain

Un peu simpliste, quand même, cet opus. Une histoire de prince, entouré de fées qui lui amènent d’abord des ennuis, puis beaucoup de plaisir et de bonheur. Facile à lire, parfois un sourire, mais, disons le, jamais de réel plaisir.

Car il manque ce qui fait usuellement la richesse et l’intérêt des livres de Mme Balasko : un ancrage dans une réalité concrète, juste suffisamment décalée pour faire ressortir les qualités et défauts d’un personnage, avec tendresse et humanité.

Même si apprécie beaucoup l’auteur, franchement, on peut se passer de lire cet opus.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique