Ensemble, c’est tout

vendredi 8 septembre 2006
popularité : 35%

Paulette tombe beaucoup mais, dans sa crainte de finir à l’asile de vieux, elle n’en parle à personne. Et surtout pas à Franc, son petit fils, cuisinier dont la vie tourne autour des motos et des filles.
Camille, fille toute maigre, dessinait, maintenant elle fait des ménages la nuit dans les bureaux.
Philibert, passionné d’histoire, aristocrate fauché et bégayant vend des cartes postales dans un musée.
Tous ont des bleus, sur les bras ou à l’âme.
Ces quatre personnages un peu décalés, que rien ne devait rapprocher vont se retrouver dans un grand appartement délabré.
« C’est de la foutaise ton histoire de torchon et de serviette, ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences ».


Commentaires

Logo de webmestre
vendredi 12 mars 2010 à 12h07 - par  webmestre

j’ai bien aimé ce roman très tendre et bien construit tout particulièrement la relation entre Camille et la vieille dame

Logo de sylvain
mercredi 24 janvier 2007 à 21h57 - par  sylvain

Alors, il y a Gaïette qui nous dit que c’est peut être un peu facile. Elle n’a pas tort, Gaïette, c’est vrai que c’est un peu "gentil". Mais ça fait tellement de bien, finalement, une belle histoire, c’est tellement mieux que "Nip Tuck", "les 4400", ou d’autres styles de con.. du même type...

Et puis, c’est superbement écrit. Avec des narrations, des dialogues, des monologues, des quadrologues, des pas de logues mais qui décrivent. Des non dits et d’autres, trop dits, mais exprès.

Que du bonheur, pendant 570 pages. Un seul regret, je n’ai pas réussi à le lire en une seule fois, il a donc fallu que j’attende le lendemain pour finir. Dure journée...