Dard, Frédéric

Fils d’ouvrier, Frédéric Dard est éduqué par sa grand mère qui lui donne le goût des Lettres lorsque ses parents lancent leur propre entreprise de chauffage.

Touchée par la crise économique des années 30, sa famille déménage sur Lyon. Là-bas, il travaille comme journaliste.

Regagnant Paris, il décide de se consacrer à la littérature et, nourrit d’une ambition certaine, espère gagner un prix Goncourt. Cependant, ses oeuvres théâtrales ne lui apportent guère le succès escompté.

Aussi crée-t-il en 1950 le personnage de San Antonio, un commissaire de police accompagné d’un adjoint ignoble, Bérurier. Rapidement, le succès de la série est établi, d’autant plus qu’il écrit comme un forcené, une véritable passion qui l’ammène à écrire plus de six livres par an.

En 1966, il part vivre en Suisse et livre plus de deux cent romans sur la série ’San Antonio’, tout en écrivant des oeuvres qu’il veut plus personnelles et signe de son vrai nom.

Gargantua de l’écriture, Frédéric Dard donne à la littérature policière un langage à la faconde inimitable, qui lui vaut l’admiration de Cocteau.


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 21 janvier 2013
par  Roso

Une seconde de toute beauté

Elisabeth, Angelo, Constantin, Helena, Clémentine, Henrico et Francois Sauvage.
Elisabeth et Angelo sont les parents, Constantin (ou Tonton), alcoolique cloué sur un fauteuil, est le frère ainé d’Angelo, Héléna et Clémentine sont les filles, Henrico est le mari d’Helena. Et François Sauvage est un (...)

mercredi 1er juin 2011
par  sylvain

Le bourreau pleure

Le peintre Daniel Mermet passe, comme tous les ans, quelques semaines en Espagne. Un soir, rentrant à son hôtel dans un village de la côte, il percute une jeune femme qui se jette sous ses roues.
Elle est blonde, belle à damner un saint, et semble souffrir d’une amnésie totale. Sauf pour ce qui est (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Commentaires récents

15 janvier

C’est ma sœur, psychiatre, qui m’a offert ce livre, en me disant (...) Autant les Goncourt "adulte" sont généralement des livres packagés (...)

Novembre 2016

Ce livre a suscité un énorme émoi, pour 3 ou 4 phrases ayant vexé (...)

Décembre 2015

C’est bien enlevé, bien traduit, et très agréable à lire.
Néanmoins, (...)

Novembre 2015

Difficile d’avoir un avis sur le tome deux d’une trilogie.
Le tome (...)
Que dire ?
Certaines personnes regrettent le rythme effréné de (...)
En terme de contenu, c’est l’application du principe des petits (...)

Octobre 2015

Le monsieur à une sacré culture, et il nous fait là une très jolie (...)

Septembre 2015

Certains nous emmerdent avec des principes qu’ils voudraient (...) Un livre de philosophie accessible, compréhensible et traitant (...)

Août 2015

@Serge
Bonjour,
Le commentaire que vous avez lu est mon avis. (...)
Mais sur celui-ci, par contre, je n’ai pas flashé.
L’histoire est (...)
Je vous avoue, encore une fois, je me suis laissé prendre à la (...) @ Serge, Je ne suis intervenu que très rarement sur ce forum, me (...) Monsieur « Sylvain »,
Pour les lecteurs de cette note, je tiens à (...)

Mai 2015

Les opus de Mme Despentes sont en général des mondes dans lesquels (...) Quoi ? En ces temps de liberté individuelle revendiquée, de (...)

Janvier 2015

Gentillet, le journal de la grossesse d’une femme moderne, avec (...)

Décembre 2014

Bon, autant le dire tout de suite, c’est nul.
Ces nouvelles sont (...)
En général, on quitte un bouquin historique avec un bon souvenir, (...) Ca y est, on a franchi un nouveau pas vers le rien.
Voici un (...)

Octobre 2014

J’ai lu la Bible il y a quelques années. L’Ancien Testament est (...)

Septembre 2014

Rien de révolutionnaire dans cet opus, et bien sûr, on y trouve les (...)

Août 2014

Dieu que c’est mauvais.
Alors que l’auteur débute son opus par la (...)
Un petit polar amusant, dont l’intrigue est dénouée par un linguiste (...) C’est amusant de relire en 2014 de l’anticipation des années 70 (...)

Juillet 2014

Comment dire ? Ah oui : lourd et nul.
Il est beau, elle est (...)
C’est court et gentil.
Court, quand même, car un opus basé sur une (...)

Juin 2014

A la fin de l’opus, la question qui taraude est : mais qu’est ce (...) Un roman historique très agréable à lire, avec une description des (...)