Ballade choreïale

dimanche 6 janvier 2008
par  sylvain
popularité : 54%

Azir est le premier monde habité découvert par les humains. Par chance, les êtres intelligents qui le peuplent ressemblent fortement aux humains, et les conditions de vie sont compatibles.

Mais le stade de développement est très différents, les Aziris étant encore à un niveau ressemblant à notre moyen-âge.

Les premiers humains à débarquer se prennent d’amitiés pour les Aziris, mais rapidement, le colonnialisme débutte, avec la technologie, l’économie, et l’envie de piller les ressources de cette nouvelle civilisation.

Heureusement, Nerbrune, la très avisée Chorê (gouvernante) de la région centrale d’Azir, et Meline, Consul du Conseil de l’Humanité pour Azir, vont s’entendre et s’épauler pour essayer de limiter le pire. Et c’est à celle qui fera les plans à plus long terme, pour sauvegarder l’esprit de la planète.

Avec l’aide de quelques idéalistes, ce sera une tâche éprouvante, mais réussie.


Commentaires

Logo de sylvain
dimanche 6 janvier 2008 à 21h03 - par  sylvain

Ce n’est pas un livre qui a révolutionné la SF, ni un ouvrage inoubliable. Et il faut reconnaître qu’Ayerdhal s’est laissé aller à beaucoup de simplifications pour rendre le scénario possible (conditions de vie compatibles, y compris la nourriture et les boissons, formes de communication similaires, sports réalisables par les deux races...).

On pourrait aussi trouver un petit côté misogyne à ce duo de femmes de choc qui tiennent le rôle d’héroïnes principales. Mais ce n’est pas pire que la Princesse Leïa, finalement, et tout aussi sympathique.

Et il faut aussi reconnaitre qu’il a compensé par des idées assez drôles sur les sports et la vie sur Azir.

Alors de temps à autre, un peu de SF simple, gentillette fait du bien à lire. Aussi, je vous le recommande, pour un WE à dominante "facile".