Les amis d’Emma

dimanche 27 août 2006
popularité : 89%

Emma, fermière, aime se vautrer parmi ses cochons.

Elle n’apporte aucun soin à sa personne ni à son intérieur. En revanche, elle voue à ses animaux une attention très forte. Elle aime ses porcs, non, ses cochons, jusqu’à les tuer avec beaucoup de douceur, on oserait dire avec amour.

Toutefois Emma a plein d’amour à donner et attend celui qui voudra le recevoir et lui en rendre un peu, quand même.

Criblée de dettes, elle reçoit régulièrement la visite du gendarme, amoureux d’elle, pour des lettres de relance. Bref Emma a trop d’amour à donner et un grand besoin d’argent.

Max, col blanc, homme de la ville, maniaque, trop timide avec les femmes, en fait il n’en a pas connu, échoue un jour dans la cour de la ferme au volant d’une Ferrari avec à la place du passager un sac rempli d’argent.

Une aubaine pour Emma : elle veut le beurre et l’argent du beurre.


Commentaires

Logo de sylvain
jeudi 4 septembre 2008 à 22h00 - par  sylvain

Tu as tout à fait raison, Danie, c’est vraiment un livre drôle, tendre, un peu loufoque, un peu caustique (sur les allemandes, et aussi sur les allemands), avec quelques trouvailles géantissimes.

Le truc de la Zündap est par exemple vraiment excellent.

Comme tu le dis : ben fô lire. Et vite, en plus.

dimanche 27 août 2006 à 22h38

Roman drôle et surtout très tendre, tous les personnages sont attachants, même la maman, acariâtre, du policier.
Un agréable moment de lecture avec un dénouement... (ben fô lire)

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • Les amis d’Emma