Elévation (Tomes 1 & 2)

dimanche 28 mai 2006
par  sylvain
popularité : 27%

Sur terre, les humains ont guidés les chimpanzés et les dauphins vers la conscience. Un siècle plus tard, lors du premier contact avec des races ET, cela à fait des humains une race de "patrons", à l’égale des plus anciennes races de la Galaxie.

Mais être "Patron" présente aussi des devoirs, comme la responsabilité de ses races "clientes", et l’obligation de partager le savoir, via la Bibliothèque Galactique, avec toutes les autres races.

Aussi, dès qu’un vaisseau spatial pioté par des Dauphins indique, sans l’expliquer, avoir découvert une nouveauté extra-ordinaire, une race ET, les Gubrus, se sent suffisamment forte pour prendre en otage l’ensemble des habitants, principalement humains et chimps, d’une planéte.

Presque tous les humains sont réduits en otage, mais la résistance s’organise autour de Robert, un humain, et Athaclea, une Timbrienne, et plusieurs Chimps.

Le tome 2 décrit longuement les affrontements entre les Gubrus et l’ensemble des races de la terre. Vera la fin, les Gubrus ont pris le contrôle quasi complet de la situation, mais la volonté et la détermination d’un jeune couple de chimps, soutenus par deux des représentants d’autres races ET, vont suffire à retourner la situation, et, temporairement, relacher l’étau qui étreint les humains.


Commentaires

Logo de webmestre
vendredi 12 août 2011 à 12h32 - par  webmestre

Il est Excellent votre blog, j’aime bien votre façon d’ecrire, longue vie a votre site.

meilleur casino en ligne

Retrouver les best casino en ligne sur notre site de jeux sur internet d’un casino en ligne belgique. play in the best of sport website gambling den

Logo de sylvain
dimanche 28 mai 2006 à 21h10 - par  sylvain

Pas de sorcier ou de fantastique, on est là dans le domaine de la SF "pure et dure", avec des races de toutes sortes, et des conflits entre humains, chimps, quelques alliés, et l’ensemble de l’univers.

La recette est éculée : un beau jeune homme, de belles jeunes femmes (ce qui est bien avec la SF, c’est qu’en plus on peut avoir de l’érotisme plus exotique), des morceaux de bravoures... Rien de bien neuf depuis le Cid, en fait, si ce n’est qu’un des beaux jeunes hommes est un chimpanzé.

Ceci dit, il y a de l’imagination, c’est clair et humoristique, parfois un peu long dans les descriptions des races ET, mais ça crée un véritable "monde" autour des héros.

Alors, pas extraordinaire, mais à lire quand même, si on a un peu de temps, juste pour le fun de découvrir les personnages.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique