L’étoile de pandore - 1

lundi 1er janvier 2007
par  sylvain
popularité : 31%

L’humanité, grâce aux déplacements instantanés permis par les "trous de vers", a colonnisé plus de 600 planètes.

Et n’y a découvert que deux races extra-terrestres, les Silfiens, doux et incompréhensibles, et l’Ange des Hauteurs, mécanique et froid.

Aussi, le jour ou l’étoile de Dyson s’éteint, totalement et brusquement remplacée par une sorte d’immense coquille, l’humanité prends peur.

Et donc, décide d’y envoyer un vaisseau d’exploration, chargé a minima de comprendre si cet artefact grandiose comporte un danger.

A son arrivée près de l’étoile de Dyson, le vaisseau voit disparaître la coquille. Il observe la civilisation qui s’est développée près de cet astre, mais est très rapidement attaqué.

Aussi son capitaine décide de repartir vers la Terre, laissant deux prisonniers aux ET. Deux prisonniers, mais surtout toutes leurs connaissances...


Commentaires

Logo de sylvain
lundi 1er janvier 2007 à 17h36 - par  sylvain

Pour une fois, le résumé raconte vraiment toute l’histoire de ce bouquins de plusieurs centaines de pages. Ca fait peu, allez-vous dire.

C’est un peu vrai, mais par contre, ce bouquin fourmille de détails, d’histoires parallèles, de sous-intrigues dont on ne comprend pas encore vraiment la nécessité dans ce premier opus.

Et donc le suspens monte, et une fois fini le premier tome, on se jette sur le deuxième.

C’est efficace et très agréable à lire.