L’arabe du futur

mercredi 14 janvier 2015
par  sylvain
popularité : 46%

Mon père était venu de Syrie faire ses études en France. Un peu seul, il avait dragué une fille, mais c’est l’amie de celle-ci qui avait répondu à ses charmes.

Elle était Bretonne, blonde, c’est ma mère.

Une fois ses études finies, mon père chercha du travail en france, mais la situation était difficile, et le travail très rare.

Alors, nous sommes partis en Lybie, pour que mon père enseigne dans une Université du plus grand pays du monde.

Et puis en Syrie, d’abord pour les vacances, puis aussi pour enseigner.

Pendant son absence, l’oncle de mon père avait un peu vendu les terres qui lui appartenait. Mais il en restait assez pour construire une maison, et revenir vivre dans le pays, une fois une somme suffisante accumulée.


Commentaires

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • L’arabe du futur