Les voyageurs - 3 - Archives de l’exode

mercredi 9 décembre 2020
par  sylvain
popularité : 90%

Quand la biosphère de la Terre s’est effondrée, ceux qui ont pu sont partis dans des vaisseaux spatiaux, pour un voyage sans retour. La vie à bord s’est organisée de façon très égalitaire, seul moyen de subsister longtemps, et d’éviter une évolution comme celle qui avait conduit la Terre à sa ruine.

Chacun fait le métier qu’il souhaite, mais tous les métiers doivent être occupés. Il n’y a plus de pyramide sociale, car il n’y a plus de salaire. Tout est gratuit, tout est recyclé, chacun prends sa part, en travaillant tant qu’il est vivant, en retournant à l’humus à sa mort.

Au fil du voyage, les vaisseaux de l’exode ont rencontré l’UG, l’Union Galactique des races les plus puissantes qui ont fait la paix entre elles et l’humanité est invitée à se joindre à cet ensemble, et à bénéficier de technologies aliens.

Mais les vaisseaux de l’exode sont toujours occupés, bien que tournant depuis longtemps autour du même soleil. Car il est important, même si l’humanité s’est maintenant répandue sur des planètes, de faire perdurer cet idéal.


Commentaires

Logo de sylvain
jeudi 25 février 2021 à 18h30 - par  sylvain

Les deux premiers opus formaient une suite logique, ici, on reste dans le même monde, mais sans lien direct avec les deux premiers opus.

Et ce que l’auteur nous indique, c’est qu’il peut y avoir du bon dans l’humanité, que tout n’est pas perdu, que la vie des "anciens" peut rester un modèle, la racine de l’humanité, sans pour autant empêcher les évolutions. Il faut de tout pour faire un monde, mais l’important est de savoir de où l’on vient.

Un discours surprenant dans la bouche d’une jeune californienne, née de parents scientifiques, mais quand même très sympathique.

Navigation